Y a-t’il tromperie dans certaines sociétés de portage ?

 

L’actualité :

Une enquête du parquet de Paris a été ouverte depuis mi-décembre sur certaines pratiques douteuses dans ce secteur et plusieurs milliers de salariés autonomes pourraient être touchés. Pensant mettre leur gestion administrative entre les mains de sociétés spécialisées, les portés se retrouvent dans une situation inédite : paiement d’assurances supplémentaires ou de comité d’entreprise auxquels ils ne peuvent ouvrir droit. Une situation assez alarmante pour le secteur qui œuvre au quotidien pour la transparence de la relation porté / société.

SP-actualité-Scandale

Dans un souci de confiance mutuelle, les sociétés de portage déroulent avec leurs consultants les clauses d’une convention qui scellera la collaboration entre les deux parties. Celle-ci précisera toutes les charges & assurances sur les honoraires hors taxes facturés au client et mentionnera un barème dégressif de leur frais de gestion. Il sera alors plus aisé de repérer ces frais et de mieux les comprendre, par exemple des frais inhérents au cabinet de portage salarial peuvent être imputés et c’est ainsi que la société prendra sa rémunération.

Des frais anormalement bas seront éventuellement l’indicateur d’une société de portage qui appliquerait des coûts cachés, voire même vous exposer à certains risques en vous proposant de domicilier votre rémunération via une société de portage offshore.

Lors de votre recherche de société de portage salarial, demandez à recevoir une simulation de salaire qui précisera les charges et frais de gestion inhérents aux honoraires HT facturés. (Voir par exemple sur http://successportage.fr/consultants/#)

Il est nécessaire aussi de vous adresser à la société de portage salarial à la moindre question, cette relation de confiance permettra une transparence totale et une gestion optimisée de votre contrat.

Chez Success Portage, un conseiller sera à votre écoute afin de vous simplifier toutes vos démarches et vous permettra de bénéficier des avantages du statut de salarié.