Les clefs du portage salarial

Le portage salarial,
pour vivre autrement sa relation à l’emploi


Le portage salarial est une forme d’emploi qui permet d’exercer une activité professionnelle de conseil ou de formation, comme un consultant autonome ou un freelance, tout en conservant un statut de salarié. Il simplifie vos démarches administratives et vous permet de bénéficier des avantages du salariat.

Le portage salarial, c’est permettre de…

1. Transformer des honoraires en salaire

2. Permettre à un intervenant d’exercer son activité comme un indépendant sans avoir à créer sa structure

3. Permettre à une entreprise de bénéficier des compétences d’un intervenant qu’elle aura choisi sans avoir à le salarier

Le cadre légal du portage salarial

Le portage salarial est un dispositif innovant, à mi-chemin entre le travail salarié et une activité d’entrepreneur. Il bénéficie d’un cadre juridique réglementé. Vous retrouverez sur le site service-public.fr, du Service-Public, toutes les informations relatives à cette activité professionnelle méconnue.

Le syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial (PEPS) , à travers un livre blanc, milite pour sa reconnaissance et son évolution. Entant qu’adhérents, nous souhaitons que notre profession continue d’évoluer, pour permettre aux consultants autonomes que nous portons de travailler avec toujours plus de sécurité et d’avantages.

Nous vous mettons à disposition le livre blanc du PEPS, afin de vous sensibiliser aux différents enjeux du portage salarial.

Livre Blanc

Le portage salarial, une relation tripartite

Le portage salarial

Le portage salarial est une relation entre les trois parties que sont le consultant autonome, l’entreprise cliente et la société de portage.

Le consultant indépendant est à l’initiative du portage salarial. Dans le cadre de sa recherche de missions, c’est lui qui démarche ses futurs clients. Il a en charge la négociation de son salaire brut, notamment à travers la définition de son taux journalier moyen (ou TJM). Une fois les détails de sa mission convenus avec son client, le consultant peut se mettre en relation avec une société de portage afin de l’épauler.


Le rôle de l’entité de portage est double :

Envers le consultant porté, elle met en place une convention de portage qui reprend les obligations et devoir de chacun, et ensuite rédige le contrat de travail. De cette manière, le consultant autonome devient un salarié porté de la structure. Ce qui lui permet de bénéficier de tous les avantages du salariat par le biais du Régime Général.

Envers l’entreprise cliente, elle met en place un contrat de prestation et s’occupe de la facturation des honoraires du consultant porté.

Public concerné

Demandeurs d’emploi :

Possibilité de réaliser des missions ponctuelles ou utiliser le portage salarial comme tremplin vers une embauche.

Retraités ou préretraités :

Conserver une activité professionnelle et compléter la retraite.

Professionnels travaillant en temps partagé :

Regrouper l’ensemble de leurs activités dans le cadre d’un employeur unique en portage salarial.

Salariés :

Exercer une activité complémentaire.

Jeunes diplômés :

Acquérir une première expérience professionnelle.

Créateurs d’entreprises :

Tester un projet sans risque avant la création de sa structure.