Le Portage Salarial est un dispositif réglementé de plus en plus plébiscité par les indépendants, notamment en raison de ses spécificités en matière de rémunération. Cette dernière étant le fruit d’un Chiffre d’Affaires (CA) mûrement réfléchi. Il est donc important d’en connaître les mécanismes afin de l’optimiser. Suivez le guide !

 

Comment calculer son Chiffre d’Affaires ?

Le chiffre d’affaires hors taxes, ou CA HT, est en soit très simple à calculer. Il correspond au nombre de jours travaillés par rapport au taux journalier moyen, ou TJM, fixé par les consultants portés pour réaliser leurs missions. Or ce dernier ne correspond pas au salaire que ces derniers se versent car il ne prend pas en compte les diverses taxes et autres charges. Le CA HT correspond au montant payé par les entreprises faisant appels aux services d’un indépendant, sur une période donnée.

Savoir simuler sa rémunération

 

Salaire minimum et rémunération maximum : Les règles

Tout d’abord, et contrairement à de nombreux régimes juridiques imposant un chiffre d’affaires maximum à ne pas dépasser, le portage salarial ne plafonne pas la rémunération des indépendants. Il leur permet en effet, tout en étant salariés, de fixer eux-mêmes leur chiffre d’affaires. Ces derniers négocient directement le montant de leur mission avec leurs entreprises clientes.

Une autre spécificité, le dispositif du portage salarial impose un salaire minimum pour tous consultants. Cela est dû à leur statut de salarié au sein de la société de portage salarial. Il en découle que les consultants portés doivent se fixer un chiffre d’affaires minimum couvrant ce salaire, ainsi que les frais liés à leur activité.

Fixer un chiffre d’affaires trop bas ne vous permet pas de vous rémunérer de manière satisfaisante et mettrait en difficulté votre activité de manière globale. Afin de déterminer au mieux votre rémunération, Success Portage vous aide à déterminer votre chiffre d’affaires HT et votre TJM.

Simulation Portage Salarial : Calculez votre salaire

 

À noter que la législation prend en compte le profil du consultant pour calculer sa rémunération minimum. Ainsi depuis 2017, la convention collective du portage salarial indique que la rémunération minimum devant être versée à tous salariés portés correspond à :

    • 70 % du plafond horaire de la sécurité sociale pour un salarié porté junior hors forfait jours, soit 2.400 € par mois pour l’année 2022
    • 75 % du plafond horaire de la sécurité sociale pour un salarié porté senior hors forfait jours, soit 2.571 € par mois pour l’année 2022
    • 85 % du plafond horaire de la sécurité sociale pour un salarié porté facturant ses prestations en forfait jours, soit 2.914 € par mois pour l’année 2022

À titre d’information, le plafond de la Sécurité sociale (PASS) est réévalué chaque année au 1er janvier en fonction de l’évolution des salaires. Cependant, compte tenu de la crise sanitaire, ce dernier a été gelé pour l’année 2022 et reste ainsi fixé à :

    • 41.136 € en valeur annuelle
    • 3.428 € en valeur mensuelle
    • 189 € en valeur journalière
    • 26 € en valeur horaire

Pour toutes demandes, contactez-nous directement

 

Anticiper les périodes d’inactivité

Cet état de fait amène logiquement à se demander si le portage salarial n’est pas réservé ou du moins plus adapté aux professions à forte rémunération. Et qu’en est-il des mois où l’activité est nulle ?

Il est évident, compte tenu du chiffre d’affaires minimum à réaliser, que certaines professions ne pourront pas bénéficier des avantages juridiques proposées par le portage salarial. D’autres, réglementées ou libérales, ne sont de bases pas compatibles avec ce dispositif réglementé.

En ce qui concerne les périodes de « vaches maigres » dites d’inactivités, allant de quelques jours à quelques mois, il est important de pouvoir les anticiper. Cela permet en effet aux consultants portés de lisser leurs revenus, et donc leur rythme de vie, plutôt que d’enchaîner les périodes en dents de scies. Savoir anticiper et gérer sa rémunération sur le long terme est une des clés de la réussite de toute activité d’indépendant. Le statut de salarié procuré par le portage salarial est déjà un avantage en soi.

Il est vrai qu’à ce niveau-là, le portage salarial offre des solutions intéressantes pour les indépendants. La première, et non des moindres, étant l’ouverture de ses droits à l’assurance chômage. En tant que consultants portés, les indépendants bénéficient du statut de salarié. Faire appel à une entreprise de portage salarial leur garantit une certaine sécurité financière tout en gardant leur souplesse professionnelle.

Il est également possible de mettre en place une réserve financière dans son compte d’activité. Ce dernier étant alimenté par une partie du chiffre d’affaires perçu lors de ses missions. La gestion de ce compte est laissée au jugement du consultant, qui aura tout le loisir de l’utiliser en fonction de ses besoins. Cette mécanique peut être notamment avantageuse pour se garantir un salaire régulier ou bien en lissant ses revenus avant déclaration aux impôts. Il est toutefois recommandé de conserver un minimum afin de pallier aux imprévus de la vie. Ce dernier devant être pris en compte pour établir son chiffre d’affaires.

En savoir plus sur le fonctionnement du portage salarial et ses avantages

 

Optimiser son chiffre d’affaires : Frais professionnels et frais annexes

Sans entrer dans les grandes lignes, il est convenu que la rémunération nette ne représente qu’approximativement 50% du chiffre d’affaires HT négocié avec le client. Les différents frais garantissant la protection sociale, que ce soient les cotisations patronales, salariales ou frais de gestion, représentent incontestablement une part majeure de ce chiffre d’affaires. Heureusement, grâce au portage salarial, il est néanmoins possible de se faire déduire une partie de ces frais.

Deux catégories se distinguent. La première concerne les frais dit professionnels. Ces derniers, directement facturés à vos clients, devront être négociés avec ces derniers en amont de vos missions. Ils concernent principalement ce qui a trait à vos déplacements professionnels, à savoir les transports et les hébergements. Il est même possible de faire passer, par votre société de portage salarial, certains éléments de votre prospection en frais professionnels.

À ces derniers s’ajoutent ceux dit de fonctionnement. Financé par votre compte d’activité auprès de votre société de portage, ils correspondent comme son nom l’indique à des frais tel que l’achat de matériels informatiques ou encore aux abonnements internet et téléphonique. Ces frais de fonctionnement ne sont pas soumis aux charges sociales et impôts.

La seconde catégorie concerne les frais dits d’immobilisation. Ils désignent les achats d’équipement d’une valeur supérieure à 500€ HT. Ces derniers donnent lieu à des amortissements qui varient en fonction de leur ancienneté et de leur nature. Grâce au portage salarial, ces frais peuvent passer comme étant lié à l’activité et donc être financés par le compte d’activité. Le montage comptable est entièrement pris en charge par votre société de portage salarial.

Il n’est pas nécessaire d’avoir en tête toutes ces subtilités pour être correctement accompagné. Chez Success Portage, nos équipes d’experts sont à votre écoute pour vous conseiller au mieux, selon votre profil et vos objectifs.

Pour plus de renseignements, contactez-nous !!

 

Success Portage : votre société de portage salarial


Une entreprise de portage à votre écoute

Accompagnant les indépendants porteurs de projet depuis 2013, Success Portage tend à faire sa place sur le marché du portage salarial. Nous sommes caractérisés par la réactivité de notre équipe d’experts et la proximité qu’elle a mis en place avec nos consultants et nos clients. C’est la qualité d’écoute que nous mettons quotidiennement en œuvre pour mieux accompagner et conseiller qui fait toute la différence. Afin de faire de l’expérience Success Portage un vrai succès du quotidien !

Besoin d’éclaircissement sur les différents mécanismes du portage salarial ?

Contactez-nous dès maintenant !!


Le marché du portage salarial en France

Être adhérent au PEPS, le syndicat du portage salarial, est pour nous une réelle valeur ajoutée. Il est important pour nous de soutenir le dispositif du portage salarial en France et d’affirme notre respect de la réglementation en vigueur. C’est un engagement éthique, par le biais de la convention collective du portage salarial, auquel Success Portage est fortement attaché.

Le portage salarial avec Success Portage


Simulation du chiffre d’affaires en portage salarial

Opter pour le portage salarial lorsque l’on est indépendant nécessite d’être correctement accompagné. La première étape est d’avoir une idée de la rémunération que son activité professionnelle va générer. Pour cela, Success Portage mets à disposition de chacun son simulateur gratuit.

Simulez dès maintenant votre futur salaire net !!

 

Besoin d’en savoir plus ?